Rapport anti-espionnage de Bernard Carayon

« Les systèmes d’exploitation, constituent une des sources de vulnérabilité majeure des systèmes d’information : c’est par leur intermédiaire qu’il est possible de pénétrer les systèmes, en utilisant les backdoors et des « vers » (chevaux de troie). La France, comme la plupart des autres pays européens, présente une forte vulnérabilité technologique dans ce domaine et seule l’utilisation des logiciels libres de droit peut aujourd’hui encore constituer une parade possible. »