Le ministère de l’Intérieur a un rôle essentiel dans le pilotage de la politique d’intelligence économique

Lors du 2eme forum sur la Cybercriminalité, Mme le Ministre Michèle Alliot-Marie a rappelé que : « Le renforcement de la lutte contre la cybercriminalité englobe également la protection du patrimoine intellectuel et matériel des entreprises, contre la prédation et les manœuvres illicites. L’espionnage et l’ingérence industriels ont trouvé en Internet un nouveau terrain d’action. Le piratage, l’intrusion sur les sites, l’attaque des Systèmes de Traitement Automatisé de Données sont leurs nouvelles techniques. La cybercriminalité fait peser une véritable menace sur nos intérêts économiques fondamentaux…. » / « … nous avons l’obligation de les protéger du pillage de leur savoir-faire ou de leur capital humain. Le ministère de l’Intérieur a un rôle essentiel dans le pilotage de la politique d’intelligence économique ». Un parlementaire pourrait être nommé prochainement pour proposer une planification des objectifs à l’horizon de dix à quinze ans, en matière de renseignement économique et de protection de nos innovations technologiques