Le marché des éditeurs de solutions de veille

Si certaines sociétés françaises s’en sortent bien comme Digimind (+70 % en 2005), le premier éditeur français, Exalead, est 50 fois plus petit que le leader mondial du progiciel d’IE (Intelligence économique), Autonomy-Verity.

Arisem en proie a une acquisition canadienne à été racheté par Thales,a lors que la même année LTU Technologies a été absorbée par le japonais Jastec.

Nos grandes organisations ne s’équipent pas en solutions françaises .
Pourtant, dans le cadre de l’A2I (Agence de l’innovation industrielle) créée par Jacques Chirac, l’État se fend de 90 millions d’euros pour le projet de moteur de recherche multimédia Quaero. Celui-ci est bâti sur celui d’Exalead, pur concurrent de Google qui a bien des difficultés : le projet a récemment été laché par nos voisins d’outre Rhin.

En attendant, les grands moteurs de recherche en ligne américains (Yahoo, MSN, Google) visent le marché de l’entreprise.