Lancement de Patent XL, interface sémantique multilingue

Paris, le 23 mai 2006 – Lingway, éditeur de logiciels sémantiques permettant le développement d’applications de Text Mining, et Questel Orbit, l’un des leaders mondiaux dans le domaine de l’information en propriété intellectuelle, annoncent à l’occasion d’iExpo 2006 (31 mai et 1er juin 2006 – CNIT Paris La Défense) le lancement de Patent XL, interface sémantique multilingue cross language d’accès aux bases de données brevets.
Un premier prototype sera présenté en avant première sur le stand commun des 2 sociétés
N°C5/D6.
L’information brevets est le reflet de l’évolution mondiale de la technologie. Elle est donc par essence multilingue. C’est pourquoi les deux sociétés ont décidé de joindre leurs compétences pour faciliter l’accès aux bases de données de Questel.Orbit qui représentent plusieurs dizaines de millions de brevets en ligne provenant de plus de 70 pays.
Développée par Lingway, Patent XL permettra d’interroger en 4 langues (allemand, anglais, espagnol et français) l’ensemble des bases de données Questel.Orbit et ceci à partir de la langue de son choix. En effet, le système étant – cross language -, il permet de retrouver des documents en plusieurs langues à partir d’une requête formulée en une seule langue.
Cette nouvelle possibilité d’interrogation est le résultat de nombreuses années d’expérience en ingénierie linguistique déclare Bernard Normier, PDG de Lingway. Cette double dimension d’accès en langue naturelle et d’approche multilingue est devenue incontournable, en particulier avec l’arrivée de fonds d’information en texte intégral provenant des divers offices de brevets, indique Charles Besson, Président du Directoire de Questel.Orbit.
Cette annonce fait suite au lancement de FamPat Plus, nouveau service proposé par Questel.Orbit grâce aux technologies linguistiques Lingway qui permet d’analyser, d’identifier et d’extraire les points principaux du texte intégral des documents de brevets US, EP, PCT, …
FamPat Plus offre aux utilisateurs de nombreux avantages par rapport à la recherche dans les bases de texte intégral : moins de bruit dans le résultat qui devient ainsi plus pertinent et identification plus rapide de l’information importante noyée dans tout le texte d’un brevet.