La politique publique d’Intelligence économique

Conseil des ministres du 8 décembre 2010 :
La ministre de l’économie, des finances et de l’industrie a présenté une communication relative à la politique publique d’intelligence économique.

Cette politique participe des objectifs de la politique économique, et a ainsi pour finalité de contribuer à la croissance de l’économie ainsi qu’à la préservation et à la création d’emplois sur le territoire national. Elle s’articule autour de trois axes :

– mener une veille stratégique sur les évolutions et les défis auxquels est confrontée l’économie française ;

– renforcer la sécurité économique des entreprises et des établissements de recherche face aux menaces qui peuvent peser sur eux, par exemple en matière de propriété intellectuelle ;

– contribuer au soutien de la compétitivité de l’économie française, notamment dans ses aspects de valorisation de la recherche publique, de développement de l’influence de la France dans les organisations internationales et les enceintes de normalisation et d’aide aux exportations.

Cette politique est animée au niveau central par la délégation interministérielle à l’intelligence économique.
Elle est placée, au niveau déconcentré, sous la responsabilité des préfets de région, qui délèguent sa mise en œuvre à un membre du corps préfectoral, le coordonnateur régional de l’intelligence économique.

Par ailleurs, les ambassadeurs coordonnent l’action en matière d’intelligence économique des services économiques et des services scientifiques des ambassades.