Géos tombe dans l’escarcelle Verspieren

Les Verspieren investissent près de 6 millions d’euros dans Géos, société de sécurité et d’intelligence économique, créée en 1997 par d’anciens de la DGSE. Discrète – c’est là sa vocation… -, la société admet assurer la sécurité du chantier du pipeline Tchad-Cameroun et celle du Bakou-Tbilissi-Ceyhan dans le Caucase, de même que l’« ingénierie-sécurité » de la future ligne ferroviaire Lyon-Turin. En Côte d’Ivoire, Géos a assuré l’évacuation de 80 ressortissants européens.

Source : Le point 23/12/04 – N°1684
Web http://www.lepoint.fr/economie/document.html?did=157138