Etes vous Reach ?

C’est la question que de nombreuses entreprises sont en train de se poser, sans être sûres de la réponse. REACh, c’est la nouvelle directive européenne qui fait obligation aux entreprises de communiquer en partie la composition des produits qu’elles fabriquent, afin de contrôler les produits chimiques qui circulent dans celle-ci et dans les rayons des supermarchés. Une directive assez contraignante, même si elle ne concerne pour l’instant qu’une liste de 16 substances (préoccupantes (à caractère cancérigène, mutagène ou reprotoxique) ou persistantes, bioaccumulatives et toxiques) publiées en 2008. 
D’autant que cette liste sera vite étendue à quelques milliers de produits dans les prochaines années. Et si cette directive est aussi contraignante, c’est qu’elle oblige les entreprises à connaître l’exacte quantité de substance ciblée dans ses produits ou dans son processus de fabrication (composants, peintures, traitements de surface), quelle que soit la complexité de sa chaîne de fabrication. 

Et c’est là que TEEXMA REACh de Bassetti fait la preuve de tout son talent : il permet en effet de gérer les compositions des assemblages ou de les récupérer dans les systèmes d’informations de l’entreprise (par une connexion à un outil de type Product Lifecycle Management par exemple) et de calculer les quantités de chaque substance présentes dans les produits finaux. Il permet aussi de cibler les importateurs et producteurs en fonction de ces critères, lancer des actions correctives si besoin et trouver des substituts adéquats… Un logiciel vraiment REACh de possibilités !