DST + RG = DRI

Lors de sa visite inaugurale du futur siège de la DRI (Direction du renseignement intérieur) à Levallois-Perret, Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, a annoncé pour le courant 2008, la fusion entre le contre-espionnage et les renseignements généraux.

La ministre indique : « C’est ainsi que nous pourrons consolider la qualité de la lutte antiterroriste en France, qui est reconnue dans le monde entier ».
La DRI s’occupera de tout « ce qui relève de l’intérêt de la nation », (cela concerne aussi l’intelligence économique)

C ‘est une refonte complète et souhaitée par Nicolas Sarkozy des services de renseignement français qui se profile. Policiers de la DST et des RG vont devoir apprendre à vivre ensemble. D’un côté, les 2.000 policiers de la Direction de la surveillance du territoire, chargés du contre-espionnage ; de l’autre, les 4.000 policiers des Renseignements généraux.