Antidot augmente son capital de 2,5 M€ pour amplifier son développement

Après avoir réalisé une bonne année 2010, marquée par la sortie de la version 7 de sa solution Antidot Finder Suite, Antidot va amplifier son développement en France et à l’international. Pour cela, l’éditeur de solutions de recherche et d’accès à l’information vient de réaliser une augmentation de capital d’un montant de 2,5 M€ souscrite par CIC-Vizille Capital Innovation et Sudinnova.

Antidot respecte son plan de marche, avec une 7ème année consécutive conjuguant croissance et rentabilité. Ce beau parcours est le résultat de l’adhésion de ses clients à la vision d’Antidot :  » faciliter l’accès à l’information « . Afin de répondre à cette attente forte du marché, Antidot a lancé en 2010 une nouvelle version de sa solution Antidot Finder Suite, qui se caractérise par sa capacité à modéliser l’information, à capter, normaliser, décrire et agréger des données issues de sources hétérogènes pour en inférer des informations nouvelles, mises à disposition des utilisateurs de façon adaptée à leurs usages.

Cet élargissement de la couverture fonctionnelle d’AFS v7 a été facilité par l’intégration native des technologies du web sémantique. Cela constitue un élément de différenciation majeur de la solution Antidot, désormais la plus avancée dans ce domaine. Cette approche à la fois innovante et pragmatique a été pleinement validée par les clients d’Antidot, notamment dans des projets de grande ampleur menés à bien en 2010 comme ceux du CNRS (projet ISIDORE du TGE Adonis) ou de Nissan Europe.

Afin de se donner les moyens de son plan de développement ambitieux, Antidot, assisté par Oderis Consulting, vient de procéder à une augmentation de capital d’un montant de 2,5 M€ souscrite par CIC-Vizille Capital Innovation et Sudinnova. A l’occasion de cette opération, à laquelle ont également participé les fondateurs, les quatre investisseurs en amorçage (SOFIMAC, Banque Populaire Création, Rhône-Alpes Création et Amorçage Rhône-Alpes) qui étaient au capital depuis 2004 se sont retirés.

Fabrice Lacroix, Président d’Antidot, trace les perspectives de développement de l’éditeur de solutions de recherche et d’accès à l’information :  » Je tiens tout d’abord à remercier les fonds d’amorçage qui ont cru en nous dès 2004 et nous ont permis d’écrire un chapitre important de notre histoire : en 7 ans, Antidot a multiplié son chiffre d’affaires par 30 et créé 40 emplois, prenant une position forte sur un marché très concurrentiel. Antidot est rentable depuis 7 ans, et nous avons les moyens de financer notre développement. Mais nous sommes sur un marché très porteur, où les opportunités sont à saisir rapidement. Avec le soutien de CIC-Vizille Capital Innovation et Sudinnova, nous allons naturellement poursuivre notre important effort de Recherche & Développement, qui représente 50% de notre chiffre d’affaires, afin d’accroître encore notre avance technologique et apporter la meilleure solution à nos clients. Antidot va également étoffer sa force commerciale et élargir son réseau de partenaires, intégrateurs et SSII : leur action conjuguée va permettre à Antidot, en capitalisant sur les contrats importants remportés récemment en Europe et aux USA, de poursuivre sa croissance.  »

Karine Lignel, directeur de participations chez CIC-Vizille Capital Innovation, déclare :  » Antidot est une société qui a su, tout en maintenant un avantage technologique fort, se structurer et être rentable. C’est une société que nous suivons depuis un certain temps, ce qui a été facilité par notre proximité régionale, et nous sommes ravis de pouvoir accompagner son développement. Nous pensons que l’accès à l’information et son organisation sont des sujets stratégiques et qu’Antidot présente beaucoup d’atouts qui lui permettront de réussir dans ce contexte.  »

A propos de CIC Vizille Capital Innovation

CIC Vizille Capital Innovation, filiale de CIC Banque de Vizille – www.banquedevizille.fr, est spécialisée dans l’investissement en capital risque. Avec 65 millions d’euros de fonds propres gérés, elle finance des entreprises de hautes technologies positionnées sur des secteurs à fort potentiel, tels que les télécoms, l’électronique, les sciences de la vie, les nouveaux matériaux ou l’environnement. Vizille Capital Innovation est un partenaire engagé activement auprès des porteurs de projets innovants et des dirigeants des entreprises dans lesquelles elle investit. Ses prises de participation se situent entre 0,5 et 3 millions d’euros. Sa stratégie se fonde sur un investissement réalisé sur fonds propres, permettant une présence plus longue dans les entreprises, une position de  » lead investor  » ou  » co-lead  » et une implication forte.

A propos de Sudinnova

SUDINNOVA SA est un fonds d’investissement de la Banque de Vizille qui intervient par apport en fonds propres dans les jeunes entreprises de technologie innovante à vocation internationale. Les interventions de SUDINNOVA SA concernent des opérations de création ou de développement en capital-amorçage et capital-risque.